Facebook
Google +
06 77 24 08 40
Construction ou rénovation ?
Demandez votre devis gratuit

tout savoir sur
les étapes de la rt 2012

Attestation
Bbio
étude
thermique
test d'étanchéité
à l'air
dpe dans
le neuf
attestation
de fin de chantier

ENTREPRISE TEST ETANCHEITE A L AIR NANCY - 12/04/2019

BUROTHERM est votre interlocuteur Grand Est pour les conseils et test d’étanchéité à l’air des bâtiments et conformité.

  La qualité de nos constructions s’améliore tous les jours et à tous points de vue, thermique, acoustique et qualité de l’air.

Les exigences énergétiques se sont renforcées, depuis la dernière réglementation thermique RT 2012 sur les performances énergétiques des bâtiments.  Cette dernière, impose le respect de l’étanchéité à l’air ou perméabilité à l’air. Les exigences énergétiques sont encore appelés à se renforcer dans le future. Contenue de cette évolution prévisible, il faut dés maintenant viser et préparer à construire des bâtiments à consommation d’énergie quasi-nul.

    Dans ce contexte, l’étanchéité à l’air des bâtiments représente un potentiel d’amélioration important car il contribue à réduire les consommations énergétiques des bâtiments.

   Cette tendance à construire des bâtiments de plus en  plus performants en terme d’énergie tant en construction neuve qu’en rénovation, rendra donc la réalisation d’une très bonne enveloppe des bâtiments indispensable.

   A l’heure actuelle, on observe encore très souvent des fuites d’air importantes, par exemple au niveau des structures comme les liaisons planchers/murs sur une maison testée à METZ, murs/toiture, pièces de charpente sur une maison testée à NANCY… en général, les éléments  secs à savoir le bois etc.., Ainsi au niveau réseaux de ventilation, évacuations de sèche-linges, hottes de cuisines, aspirations centralisées. Sans oublier les fuites d’air importantes à travers des toitures inclinées, au passage de conduites ou encore au pourtour des châssis.

Alors dans cet esprit, l’étanchéité à l’air nous concerne tous. LE BUREAU ETUDE THERMIQUES s'adresse aux électriciens, maçons, plombiers, plaquistes, couvreurs. Chaque intervenant va avoir son rôle à jouer, alors comment et pourquoi ?

   Le renouvellement de l’air dans une construction est une nécessité et une obligation, ce renouvellement est source de dépense d’énergie mais aux delà des entrés et sortie d’air volontaire lié au système de ventilation, toute les constructions comportent des entrés d’air parasite petite mais nombreuses.

    Au niveau de la jonction de menuiserie avec le gros œuvre, au niveau de circuit électrique, au niveau de certains points de structure, l’air s’infiltre.

    D’une part, ces circulations d’air perturbent le système de ventilation et sont source d’inconfort et augmentent les besoins en énergie, d’autre part, ils menacent la bonne santé du bâtiment dans le temps avec l’apparition de condensation puis de moisissures constat que nous avons retrouvé sur une maison construite à LUNEVILLE.

Les avantages de l’étanchéité à l’air sont multiples. Tout d’abord on comprend que des fuites importantes peuvent engendrer des courants d’air source d’inconfort pour les occupants ; ensuite ces fuites ont des effets néfastes sur la consommation énergétiques du bâtiment

    En effet l’air froid extérieur pénétrant dans le bâtiment via les fuites doit être réchauffé alors que l’air chaud intérieur s’échappe. Enfin une bonne étanchéité à l’air limite les risques de condensation.

   En effet des défauts d’étanchéités à l’air permettrait à l’air intérieur chaud et humide à s’échapper et d’entrer en contact avec la surface froide augmente aussi le risque de condensation et éventuelles dommage au bâtiment

   Une bonne étanchéité à l’air d’un bâtiment doit toute fois se faire en assurant une ventilation de base. Celle-ci passe par une installation d’un système de ventilation hygiénique permettant  d’obtenir une bonne qualité d’air intérieur indispensable à la santé des occupants toute en maitrisant les quantités d’airs frais apportés. Les systèmes de ventilation à double flux permettent d’installer un échangeur de chaleur qui récupère la chaleur de l’air extrait et limite ainsi fortement les déperditions thermiques liées à la ventilation hygiénique.

    La réalisation  d’un test d'infiltrométrie permet de mesurer le niveau de fuite d’air de construction et la RT2012 impose désormais une valeur maximale de perméabilité à ne pas dépasser c'est le Q4.

    Pour traiter la perméabilité et limiter au maximum les fuites d’air parasites, une attention particulière doit être apportée à la mise en œuvre des matériaux. Le jointage de menuiserie, L’utilisation de boitiers électriques étanches, le recours à des membranes d’étanchéités et à des scotches spéciaux ou encore l’utilisation de revêtements. Tous ces derniers sont des techniques pour atteindre les exigences de la RT2012 ou RE 2020 et limiter au maximum les fuites de l’enveloppe du bâtiment.

Même en rénovation, l’usage de ces techniques est recommandé pour limiter les besoins en énergie et assurer une meilleure durabilité aux travaux effectués.

Il est donc important de garder à l’esprit qu’il y a trois notions indissociable, l’isolation thermique, étanchéité à l’air et la ventilation.


« Retour aux actualités
Infiltrométrie Toul RT2012 Metz
Infiltrométrie Metz

Bureau d'études thermiques proche de Nancy