Facebook
Google +
06 77 24 08 40
Construction ou rénovation ?
Demandez votre devis gratuit

tout savoir sur
les étapes de la rt 2012

Attestation
Bbio
étude
thermique
test d'étanchéité
à l'air
dpe dans
le neuf
attestation
de fin de chantier

ETUDE THERMIQUE RT 2012 LORRAINE - 24/03/2017

Félicitations vous comptez construire une maison RT 2012 lorraine, sachez que l’état à mis en place des obligations à respecter scrupuleusement, BUROTHERM vous conseille de les anticiper avant de déposer votre permis de construire, en voici les principales à prendre en compte dés la conception de votre projet :

 

Ces obligations sont abordées dans notre PACK DEMARRAGE RT 2012

 

 

Le recours à une énergie renouvelable :

- Article 16 de l’arrêté du 26 octobre 2010 : Toute maison individuelle ou accolée recourt à une source d’énergie renouvelable. Pour plus d’infos sur cette obligation, consultez notre article sur le sujet: ENERGIE RENOUVELABLE RT 2012 Nancy Metz Briey

 

L’étanchéité à l’air :

- Article 17 de l’arrêté du 26 octobre 2010 : Etanchéité à l’air de l’enveloppe sous 4 Pa inférieure ou égale à 0.60 m3/h.m² de parois déperditives, hors planché bas.

A faire valider lors du test d’étanchéité à l’air.

Les constructeurs de maisons individuelles BBC ou RT 2012, confondent souvent entre étanchéité à l’air et isolation, sachez qu’une bonne isolation THERMIQUE ne veut pas dire automatiquement bonne étanchéité à l’air, il se peut qu’une maison très bien isolée thermiquement soit une véritable passoire à air, elle sera donc peu performante car les déperditions par renouvellement d’air vont augmenter considérablement. Cela ne veut pas dire non plus qu’il ne faut pas renouveler l’air intérieur, bien au contraire, une bonne étanchéité à l’air permettra un meilleur fonctionnement de votre VMC (obligatoire depuis 1983) DÉCOUVREZ COMMENT REUSSIR VOTRE ETANCHEITE A L'AIR .  

 

Isoler les murs donnant sur les locaux non chauffés :

- Article 18 de l’arrêté du 26 octobre 2010 : les parois séparant des parties de bâtiment à occupation continue de parties de bâtiments à occupation discontinue doivent présenter un coefficient de transmission thermique, U, tel que défini dans la méthode Th-BCE 2012, qui ne peut excéder 0,36 W/(m2.K) en valeur moyenne.

Ce sont les murs ou planchers qui donnent sur un garage ou autre pièce non chauffée comme les sous-sols, les grenier ou les combles.

 

Les ponts thermiques

- Article 19 de l’arrêté du 26 octobre 2010 : le coefficient de transmission thermique linéique moyen des liaisons entre les planchers intermédiaires et les murs donnant sur l’extérieur ou un local non chauffé, n’excède pas 0,6 W/(ml.K).

Le traitement des ponts thermiques intermédiaires entre les murs extérieurs et les planchers intermédiaires se réalise avec deux principales techniques :

  1. Par le choix de l’emplacement de l’isolation : les pertes de chaleur liées aux ponts thermiques de liaisons augmentent si l’isolation est réalisée à l’intérieur du bâtiment, car celle-ci est discontinue, à l’inverse, si l’isolation est située coté extérieur de la maison RT 2012, les ponts thermiques intermédiaires vont diminuer car ce procédé va permettre de créer une enveloppe isolante extérieure en continue.
  2. Par la mise en place de planelles ou rupteurs de ponts thermiques: ce sont des dispositifs isolants (généralement en polystyrène), installés sur le périmètre de la dalle, permettant ainsi de ralentir la sortie de la chaleur contenue dans le plancher vers l’extérieur.

 

La surface minimale des fenêtres

- Article 20 de l’arrêté du 26 octobre 2010 : la surface totale des baies, mesurée en tableau, est supérieure ou égale à 1/6 de la surface habitable (SHAB).

Cette obligation à pour objectif de favoriser les apports solaires gratuits contribuant à réduire les besoins en chauffage durant l’hiver.

 

Les masques solaires

- Article 21 de l’arrêté du 26 octobre 2010 : les fenêtres des locaux de sommeil doivent avoir un facteur solaire Sw inférieur ou égal à 0,45 pour les baies verticales nord et 0,25 pour les baies verticales des autres façades (protection solaires mobiles prise en compte)

Cette obligation à pour objectif d’améliorer le confort d’été, tout simplement en prévoyant des volets et autres brises soleil, car cela reste le meilleur moyen d’éviter la surchauffe de la maison.

 

Sachez enfin, que toutes ces obligations, vont êtres vérifiés lors de la réception des travaux, si l’une d’elles n’est pas respectée, vous ne pourrez pas obtenir votre ATTESTATION FIN DE CHANTIER RT 2012.

Notre thermicien se met à votre disposition pour répondre à vos questions sans engagement via notre formulaire de contact ou par téléphone.  

EXIGENCE RT 2012  à votre service dans le GRAND EST.


« Retour aux actualités
Infiltrométrie Toul RT2012 Metz
Infiltrométrie Metz

Bureau d'études thermiques proche de Nancy